L'autisme n'est pas une maladie mais une richesse de la neurodiversité humaine.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 L'échec scolaire

Aller en bas 
AuteurMessage
BenKoh
Ado Aspie
Ado Aspie
BenKoh

Messages : 107
Date d'inscription : 06/11/2018

L'échec scolaire Empty
MessageSujet: L'échec scolaire   L'échec scolaire I_icon_minitimeMar 6 Nov - 16:26

L'échec scolaire



Hélas l'échec scolaire n'est pas rare chez les aspergers, si leur capacité d'apprentissage est remarquable, leur aptitude a se concentrer en milieu bruyant ou distrayant l'est nettement moins.

Les camarades agités ou une manière inadaptée de présenter la leçon peuvent empêcher l'aspie de l'apprendre correctement.

Il existe des solutions, en voici quelques-unes:

- Offrir un programme scolaire individualisé. Les Asperger ont une grande motivation, mais ne peuvent suivre leur propre impulsion.

- Les apprentissages doivent être récompensés et effectués dans un environnement confortable, calme et neutre afin de ne pas les distraire.

- Les Asperger ont une excellente capacité de lecture globale ou de reconnaissance des mots, mais la compréhension du langage et de synthèse peut être pauvre en fonction des textes.

Développer des raisonnements différents jusqu'à compréhension. La manière d'expliquer et la logique d'une personne varie avec une autre. Il est inutile d'expliquer 20 fois la même chose, car il aura compris la première fois et aura le sentiment que vous le prenez pour un idiot.
Résultat vous l'ennuierez, puis perdrez son attention.

- Vous devez comprendre qu’il a une excellente mémoire "sélective". S'il n'aime pas la matière ou si vous ne lui expliquez pas a quoi elle lui servira plus tard. Il la rejettera, car considérera l'apprentissage inutile. L'asperger doit trouver un intérêt une motivation afin d'utiliser l'information par la suite.
Seconde solution, lui faire voir la leçon comme un jeu.

Les asperger ne considèrent jamais perdre leur temps et ils n'apprécient pas en perdre dans des choses "inutiles".

- La précision et le choix des mots sont primordiaux. Mais il est également important de relever des faits, des dates et des informations factuelles pour stimuler leur intérêt.
L'abstrait, les informations tronquées ne seront la majorité du temps pas retenus.

- L'autiste se met la pression H24, il a besoin de pause pour être plus efficace. Lors d'exercices il vaut mieux faire un break lorsque vous remarquez que l'enfant bute sur la même erreur. Même 20 minutes peuvent être suffisantes, il faut qu'il puisse respirer.

La notion de temps et de fatigue est différente entre un autiste et un neurotypique. De ce fait, une fatigue de 35h/semaine par une personne peut sembler 60h pour une autre.
Cela s'explique par l'hyperactivité du cerveau, l'asperger a la capacité de traiter plus d'information sur un laps de temps plus court.

C'est d'ailleurs également la raison pour laquelle les asperger ont tendance a dormir plus longtemps que la normale.

- Dernier point souvent bien trop négligé, vous devez le féliciter lorsqu'il réussit et l'encourager lorsqu'il rate. Il travaille généralement seul mais apprécie être valorisé a sa juste valeur.
Sans excès bien entendu, car la frontière entre le manque d'estime/culte de l'égo peut être très fine. Cela se calme généralement avec l'expérience.


----------------
En conclusion, le travail scolaire est souvent de mauvaise qualité et inadapté. L'environnement calme et neutre est indispensable pour ne pas les distraire.
Leur fonctionnement ressemble généralement a celui d'un robot, seules les informations pertinentes sont retenues, les données doivent être précises et justes afin d'être interprétée correctement.
Un asperger n'apprendra que si il trouve un intérêt et une utilité future à retenir les instructions. Il a besoin également de pauses lorsqu'il bute sur un exercice, afin de s'aérer ne serait-ce que 20min.
Et le mot de la fin.. "PATIENCE" et compréhension.

Mélanger des enfants *zèbres et des aspergers dans le système scolaire ne serait pas illogique du fait que dans les 2 cas, la soif de connaissance est une caractéristique commune.


L'échec scolaire Le-lic10

---------------------
* Un zèbre est une personne (adulte ou enfant) manifestant des capacités intellectuelles supérieures à la moyenne. Généralement identifié a l'issue d'un test du QI.


Dernière édition par Admin le Jeu 17 Jan - 18:03, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://autismeasperger.forumactif.com
 
L'échec scolaire
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Bulle Asperger :: Autistes Asperger (TSA) :: "Symptômes" du Syndrome Asperger (TSA)-
Sauter vers: